Q031 – Quel chemin parcouru depuis le lancement du blog?

Il sera une fois... un blog dédié à l’anticipation

Début
185 vues
9 mins de lecture
Print Friendly, PDF & Email

Note : le titre de ce billet est inspiré de celui d’un article publié en 2008.

Le blog “prospective technologique” est né en janvier 2020, quelques semaines à peine avant l’entrée en vigueur des premières mesures de confinement un peu partout en Europe.

Notre ambition : mettre en ligne une sorte de journal de bord dans lequel nous décririons, à raison d’un billet par semaine environ, nos travaux pratiques de prospective.

Pour Quentin, il s’agissait de donner à voir ce qu’il se passe “en cuisine” dans le programme de prospective technologique Deftech qu’il à créé et qu’il anime depuis 2013.

Pour Thomas, il s’agissait de rendre compte des questions de recherche qu’il aborde et des différents dispositifs d’enseignement et d’acculturation à la prospective qu’il développe à emlyon business school.

En prise directe avec le programme Deftech, il nous a paru naturel d’envisager de mettre plus particulièrement en exergue la composante technologique (resp. les applications dans le domaine des technologies) de nos travaux (resp. des outils que nous développons et/ou utilisons).

Néanmoins, nous avions également en tête que l’exploration des futures technologies ne pouvait s’envisager sans les relier aux autres systèmes dont elles dépendent et, réciproquement, qu’elles modifient.

Des dispositifs techniques aux systèmes socio-techniques

Chaque technologie, aussi “autonome” soit-elle, au moins en apparence, vis-à-vis du contexte (social, économique, politique, culturel, historique, etc.) dans lequel elle trouve sa source, s’insère dans de multiples systèmes interconnectés : économie, individu, politique, société, environnement et, bien entendu, technosciences et des connaissances.

Questionner les transformations voire les ruptures technologiques déjà à l’oeuvre ou encore en germe, c’est se préoccuper d’un ensemble beaucoup plus vaste et complexe de forces, tendances et signaux faibles, dont quelques-uns sont rappelés dans le tableau ci-dessous, adapté des règles du serious game “Faire Ensemble 2020”, créé en 2013 par la Fonda (1).

Économie

Production et échanges de biens et de service


Crise économique et financière, politiques de rigueur budgétaire, persistance d’un chômage de masse, concentration de la richesse monétaire, remise en cause du PIB, marchandisation de la société, diversité entrepreneuriale, modèles économiques alternatifs, alliances intersectorielles, etc.

Individu

Évolution des comportements individuels

Modes de consommation, nouvelles générations, addiction au numérique, génération “no future”, créatifs culturels, allongement de la jeunesse, mutation de l’engagement, individu autonome, immédiateté et mobilité, etc.

Politique

Organisation des États et des corps intermédiaires
Crise de légitimité des instances politiques, effacement de la référence centrale à l’État, crise des corps intermédiaires, extrémismes et populismes, multiculturalisme et nomadisme, etc.

Société

Démographie, l’évolution des valeurs et les évolutions socioculturelles

Évolutions des modèles familiaux, vieillissement de la population, retraités engagés, paupérisation et précarité subie, individualisation des politiques sociales, déséquilibre du système de protection sociale, politique de la dépendance, etc.

Environnement

Espace physique et biosphère
Réchauffement climatique, développement durable, périurbanisation, inégalités territoriales, raréfaction des terres agricoles, impératif de sobriété, etc.

Technosciences et connaissances

Production, capitalisation et transmission des connaissances


Crise économique et financière, politiques de rigueur budgétaire, persistance d’un chômage de masse, concentration de la richesse monétaire, remise en cause du PIB, marchandisation de la société, diversité entrepreneuriale, modèles économiques alternatifs, alliances intersectorielles, etc.

Afin d’acter l’élargissement du champ de nos réflexions et de nos travaux, nous avons décidé il y a quelques jours de renommer notre blog. Exit “Prospective technologique”, bienvenue à “L’atelier des futurs” !

Du domaine des experts à celui de l’émergence

En allant au-delà de l’étude des dispositifs techniques pour explorer les systèmes socio-techniques, nous actons, de fait, l’importance de quitter, au moins en partie, le domaine des experts, pour aller vers un autre, celui de l’émergence.

Le domaine des experts englobe toutes les situations qui nécessitent, justement, de faire appel à l’analyse d’experts. De ces derniers, on attend qu’ils parviennent à identifier des relations de cause à effet qui ne le sont pas immédiatement. Par exemple, lorsqu’un moteur d’avion tombe en panne, il faut mobiliser de nombreuses expertises – celles des électroniciens, des hydrauliciens, des mécaniciens, etc. – pour identifier les causes probables de l’avarie et procéder aux réparations nécessaires.

Le domaine de l’émergence, celui dont nous nous préoccupons essentiellement sur ce blog, est synonyme de situations complexes. Dans celles-ci, de nombreuses hypothèses et tentatives d’explications coexistent tout en étant irréconciliables entre elles. La pandémie de Covid-19 incarne parfaitement cette notion de complexité : il est très peu vraisemblable qu’il existe, à proprement parler, une bonne réponse à y apporter ou une bonne intervention (sanitaire, politique, économique, etc.) à envisager.

Avis aux amatrices ! amateurs !

De la prospective à l’anticipation

Futurs”, c’est le terme qui revient le plus souvent dans nos échanges. C’est à la fois un horizon, un objet d’étude, de débat et de controverse. Pour s’en saisir, la “prospective” est un registre possible d’attitudes, de concepts et de méthodes. Néanmoins, ce n’est pas le seul. En témoignent les nombreux billets publiés sur le blog et qui renvoient à d’autres approches (à l’instar du scenario planning et du roadmapping) auxquelles nous nous intéressons de près.

Un “atelier”, c’est, par définition, “un lieu où des artisans travaillent en commun”.

Si l’aventure autour du blog a commencé à deux, nous avons déjà eu le plaisir d’accueillir de nombreuses contributions invitées. Nous souhaitons poursuivre cette démarche d’ouverture en offrant une tribune à celles et ceux qui se pensent aussi en “artisans des futurs”.

Avis aux amatrices et aux amateurs donc !

Les artisans des futurs

Avis aux artisannes ! artisans !

(1) La Fonda est une association reconnue d’utilité publique et un laboratoire d’idées qui a pour mission d’aider les acteurs associatifs à faire face aux grandes tendances à l’œuvre aujourd’hui. Pour ce faire, la Fonda propose des éclairages et des outils pouvant leur permettre d’impulser et de développer leur vision stratégique, pour s’adapter, innover et conserver un pouvoir d’agir

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Dernières parutions dans Blog

fr Français
X